Charlotte Noisette Chocolat

Publié le par Cécile

Pâques arrive et l'envie de faire un nouveau dessert avec! J'aime bien l'idée des charlottes car elles sont intemporelles, faciles à réaliser et déclinables à souhait. Et puis, un nouveau partenariat m'a beaucoup inspiré, celui que je débute avec les caves 20/Vin de la Réunion.

Il me faut tester l'Amarula, cette liqueur crémeuse obtenue à partir du fruit le marula. Il se trouve sur un arbre très répandu en Afrique. L'Amarula dégage des notes gourmandes de praline, de noisette, de vanille, de pain grillé et même de caramel et un fond subtil d'agrume. En apéritif ou en digestif, c'est juste merveilleux!

Et dans ma charlotte? Et bien les biscuits qui en étaient imbibés se sont divinement accordés à ma préparation noisette et  chocolat! Ainsi réalisée, cette charlotte est réservée aux grands!

Bien sûr, vous pouvez réaliser cette recette en troquant cette liqueur pour un sirop ou du café fort!  

Charlotte Noisette ChocolatCharlotte Noisette Chocolat

Pour une charlotte de 6 à 8 parts:

Pour un moule d'environ 16 cm de diamètre

  • environ 18 biscuits à la cuillère (larges)
  • 150 gr de  beurre tempéré
  • 120 gr de sucre roux
  • 3 gros oeufs (jaunes et blancs séparés)
  • 80 gr de poudre de noisette
  • 40 gr de vermicelle chocolat (environ 4 c à soupe)
  • 150 ml environ de liqueur Amarula (ou de café fort, ou de sirop au choix)
  • quelques oeufs en chocolat pour la décoration (facultatif)

Dans une poêle anti adhésive et sur feu doux, faites torréfier la poudre de noisette en remuant sans arrêt jusqu'à ce qu'elle soit ambrée. Laissez refroidir (étape facultative mais c'est tellement meilleur!).

Mélangez le beurre, les jaunes d'oeuf et le sucre pour obtenir un appareil homogène. Ajoutez la poudre de noisette ainsi que le vermicelle au chocolat. Incorporez délicatement les blancs montés en neige très ferme.

Versez l'Amarula (ou le café, le sirop...) dans une assiette creuse. Imbibez chaque biscuit un à un et plaquez-les au fur et à mesure sur le pourtour du moule. Versez la crème au centre et recouvrez de biscuits imbibés. Coupez les biscuits qui dépassent si besoin.

Placez au frais pour 8 heures minimum en lestant la charlotte avec une assiette de diamètre inférieur au moule et en ajoutant un poids dessus (boîte de conserve 4/4 par exemple).

Démoulez (vous pouvez tremper le fond du moule 30 secondes dans de l'eau chaude pour vous aider) et décorez avec les oeufs en chocolat. Dégustez bien frais et conservez au réfrigérateur 48 heures maximum.

Charlotte Noisette Chocolat
Charlotte Noisette Chocolat

Commenter cet article

Poivré Seb 09/04/2017 22:00

Une très belle Charlotte, elle devait être trop bonne !
Un régal
Biz Cécile et à bientôt
Seb

latabledeclara 09/04/2017 16:43

Tu m'as fait saliver sur fb
Tes photos sont superbes
Bises

gridelle 09/04/2017 10:49

bon alors moi je me téléporte jusque chez toi et j'en fais mon dessert du dimanche!

Graine de faim kely 09/04/2017 08:37

Y a des recette comme ça que je n'ai jamais fais et qui me donne et pourtant j'adore, là tu me tentes Cécile!
bon dimanche
Bizzz
Lova

Michèle 09/04/2017 08:28

Une jolie découverte pour moi! Bon dimanche Cécile

corinnette 08/04/2017 21:33

ta charlotte me fait vraiment très très envie
bises

Cécile 09/04/2017 08:25

Je te comprends Corinnette! Et je voulais te remercier d'avoir repris mon poulet vanille,ma recette fétiche, sur ton blog! Ça me fait très plaisir! Bises et bon dimanche chez toi!

Marie L 08/04/2017 19:47

Tu m'en réserves une part, d'accord ? Bisous

La tendresse en cuisine 08/04/2017 16:33

En revenant d'Afrique du sud ma maman m'avait appris que lorsque les fruits d'amarula tombaient par terre quand ils étaient mûrs, à cause du sucre ils fermentaient et que les éléphants adoraient ça et qu'ils se soulaient ainsi ! C'est la première fois que je rencontre une recette avec l'amarula. Elle a l'air super super cette charlotte. Bisous ma Cécile

Cécile 08/04/2017 17:37

C'est tout à fait vrai Sophie; cette histoire d'éléphants (mais aussi de singes) qui se shootent au marula! C'est la fermentation des noyaux, par l'action de la chaleur et du sucre, qui provoquent cela! Dans ma charlotte, il n'y a pas assez de liqueur pour en arriver là! Après, si tu siffles la bouteille...Hihi! Bisous ma Sophie!